Ces valeurs doivent obligatoirement figurer sur la notice de l’appareil, sur les présentoirs en magasin et sur les affiches publicitaires.

L’indice mesure la quantité d’énergie électromagnétique qu’un utilisateur reçoit d’un appareil via les ondes hertziennes. Plus l’indice est bas, moins l’appareil émet de rayonnement, et donc moins l’utilisateur est exposé au rayonnement. La réglementation française en vigueur autorise les fabricants à commercialiser des smartphones ou des tablettes ne dépassant pas un seuil de 2 W/kg pour 10 grammes de tissu mesuré au niveau de la tête et du torse. Les membres ne dépassent pas 4W/kg.

Depuis le 1er juillet 2020, l’affichage du DAS est devenu obligatoire pour les appareils électroniques susceptibles d’être utilisés à proximité du corps (montres connectées à carte SIM, talky-walkies, écouteurs Bluetooth, ordinateurs portables disposant de la 4G …) et émettant plus de 20 microwatts.

Est-ce dangereux et doit-il être un critère d’achat ?

Scientifiquement, rien n’a été prouvé, il est d’ailleurs difficile d’avoir une opinion adéquate sur le sujet compte tenu de l’évolution de la technologie, et la 3G, la 4G et bientôt la 5G vont encore brouiller les quelques études menées sur le sujet. Certains constructeurs comme Samsung ou Apple peinent encore à proposer des smartphones avec des indices DAS très bas, comme le Samsung Galaxy S20 (0,279 W/kg de tour de tête) ou l’iPhone SE (0,99 W/kg de tour de corps).

Face à cette incertitude sur le risque pour la santé, il serait incorrect de dire que cette caractéristique doit obligatoirement être prise en considération lors de l’achat, je pense néanmoins que quelques précautions d’usage s’imposent quel que soit l’indice DAS de votre produit.

Comment ne prendre aucun risque ?

Évitez de placer l’appareil contre son cœur, ses hanches, ses aisselles ou ses parties génitales.

Avec les smartphones notamment, il faut éviter de communiquer à l’oreille de façon trop prolongée (choisir un kit mains libres filaire), qu’il soit en charge ou non (le mettre en mode avion), et éviter de dormir avec le téléphone à moins de 50 cm de la tête. Nous évitons également de laisser les jeunes enfants jouer au téléphone, ou même de s’approcher du ventre d’une femme enceinte.

Ce que vous devez retenir sur l’indice DAS : 

– L’indice DAS annoncé par les constructeurs est la valeur maximale que le produit peut émettre, bien souvent l’émission est moindre et dépendra de la qualité de votre réseau ou de la facilité d’accroche au réseau de votre téléphone ;

– Les valeurs indiquées par le fabricant sont calculées pour des adultes, les enfants sont plus sensibles à ce phénomène ;

– Même si le téléphone propose un DAS faible, nous vous recommandons fortement d’appliquer les conseils du paragraphe ci-dessus.

+93magasins en France et en Belgique

Des centaines de spécialistes vous accueillent
et vous conseillent afin de vous aider à trouver
le meilleur produit au meilleur prix.

Trouver mon magasin

Inscription à la newsletter

Je m'inscris